Nouveau réservoir

Analyses et qualité de l’eau

Boire de l’eau ? Excellent pour la santé

Canalisations, eaux usées et épuration

Taxe de base et complémentaire

Documents utiles (eaux)

Liens utiles

PREAMBULE

La commune de Chevilly est alimentée en eau par la source de Planchamp, située sur le territoire de la commune de Moiry. Après le captage, l’eau est acheminée au nouveau réservoir de 100 m3 sis en contrebas en bordure de la route allant de Moiry à Cuarnens. En cas d’incendie, une convention a été signée avec la commune de Moiry pour que nous puissions bénéficier du complément nécessaire depuis leur propre réservoir.

NOUVEAU RESERVOIR

Afin d’assurer l’avenir de notre approvisionnement en eau, courant 2016, nous avons investi quelque 2 millions de francs pour le remplacement du réservoir et de l’amenée d’eau principale jusqu’à l’entrée du village (carrefour des routes de l’Eglise et de la Pierre-au-Loup). Les installations précédentes dataient de 1907.

ANALYSES ET QUALITE DE L’EAU

La qualité de l’eau distribuée fait l’objet de contrôles réguliers. Des prélèvements sont effectués en divers points du réseau puis sont acheminés au Laboratoire cantonal pour analyses. Le laboratoire transmet les données à la commune avec ses conclusions.

Informations générales :

Les éléments microbiologiques concernent la contamination de l’eau par des microorganismes (bactéries, virus, protozoaires, etc.). Certains d’origine naturelle (sol, eau), comme les germes aérobies mésophiles, sont sans danger pour l’homme et sont tolérés dans une certaine mesure. D’autres, comme les Escherichia coli et les entérocoques sont indicateurs d’une contamination par les matières fécales humaines ou animales (épandage de purin, eaux usées, etc.). L’expérience vécue par notre commune courant 2014 – contamination de notre nappe souterraine suite à une intervention des pompiers à la commune de Mont-la-Ville – en a été la malheureuse démonstration.

Qualité hygiénique :

Les échantillons microbiologiques prélevés jusqu’ici présentent des valeurs inférieures aux prescriptions légales. Notre eau potable est hygiéniquement propre et, mise à part une légère chloration préventive, elle ne subit aucun autre traitement.

Qualité chimique :

Les analyses chimiques ont pour but de déterminer la qualité naturelle de l’eau (dureté, sels minéraux, oxygène dissous), ainsi que les substances indésirables (fer, cuivre, etc.) ou toxiques (plomb, cadmium, etc.).

Dureté de notre eau (en moyenne) :

31.3°f (le degré français est l’unité du titre hydrotimétrique). Veuillez tenir compte de cette valeur pour le dosage des produits de lessive.

Plage de valeurs du titre hydrotimétrique (TH) :

 TH ou °français  0 - 7  7 - 15  15 - 30  30 - 40  + 40
 Qualité de l’eau  très douce  douce  plutôt dure  dure  très dure

 

Nitrates :

10 mg/l. Le seuil de tolérance est fixé à 40 mg de nitrates par litre d’eau potable. Ainsi, la qualité chimique de l’eau de Chevilly est conforme aux exigences de la législation sur les denrées alimentaires.

 

Enfin, vous trouverez, ci-joint, le rapport d'analyse de l'année 2017 :

BOIRE DE L’EAU ? EXCELLENT POUR LA SANTE

Tout le monde vous le dira : « boire de l’eau c’est excellent pour la santé ! » L’eau du robinet exige des critères de qualité très sévères. Même en tenant compte des frais forfaitaires que notre commune perçoit pour votre consommation courante, l’eau ne vous coûte presque rien pour une livraison « à domicile ».

CANALISATIONS, EAUX USEES ET EPURATION

Au même titre que les tuyaux d’amenée principale depuis le réservoir, les canalisations desservant le village datent, sauf exception, du début du 20ème siècle (1907).

La modernisation de nos canalisations est par conséquent un des points du programme d’investissements que la municipalité s’est fixé à moyen terme. Il s’agira toutefois de tenir compte de l’impact financier que cela représentera et surtout, espérer qu’il n’y aura pas trop de problème d’ici là (ruptures, etc.).

Depuis la fin des années huitante, toutes les habitations du village sont équipées en séparatif eaux claires – eaux usées. Notre station d’épuration date de 1986 mais fonctionne actuellement à satisfaction grâce aux soins prodigués par notre responsable d’exploitation. La capacité de notre station est estimée à environ 300-350 personnes. La commune a atteint le chiffre de 300 habitants à fin 2016 !...

Le canton souhaite réduire de manière significative le nombre de stations d’épuration afin de doter ces dernières d’équipements coûteux pour le traitement des micropolluants. Une réflexion est en cours dans le but d’examiner dans quelle mesure une nouvelle association intercommunale peut résoudre cette épineuse question. Vu ce qui précède, la municipalité portera toute son attention à ce propos.

TAXE DE BASE ET COMPLEMENTAIRE, EAU ET EPURATION

 

 CHF  Exemple pour famille
     avec 2 enfants
 Eau    
 Taxe de base par ménage  60.00    60.00
 Taxe complémentaire par adulte    5.00    10.00
     
 Epuration    
 Par adulte, taxe de base  60.00  120.00
 Par enfant, taxe de base  30.00    60.00
     
Total taxes eau-épuration    250.00

          

DOCUMENTS UTILES

Règlement communal sur la distribution de l’eau (en cours de révision) 

LIENS UTILES

Site du canton de Vaud (DGE) : http://www.vd.ch/themes/environnement/eaux/