Discours d'inauguration de la 1ère étape de la réfection de notre réseau d'eau potable - 20 août 2016


 

Mesdames, Messieurs, Chers invités,

Bienvenue en ce jour particulier qui marque la fin des travaux de réfection du réseau d'amenée d'eau potable à Chevilly.

Permettez-moi tout d'abord de saluer nos invités : les municipalités de Moiry et de Cuarnens. M. Paul Segessenmann, conseiller lors de la mise au concours des ingénieurs. MM. Nicolas Fehlmann, Donia et Rütti du bureau d'ingénieurs Nicolas Fehlmann Ingénieurs Conseil SA. Les entreprises Soraco SA, Etertub, Hobas, Pilet SA, Renevier SA et Diemand Sanitaire. M. Hoenger du Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV). M. Courbat de l'établissement cantonal d'assurance incendie (ECA).

Tous ces acteurs qui ont œuvré à la réussite de cette 1ère étape de rajeunissement de notre conduite, du captage de la source sur la commune de Moiry, jusqu'à notre village. Du bureau d'étude à la base de la conception du projet en passant par les services de l'état - SCAV M. Hoenger et ECA M. Courbat - puis par les fournisseurs de matériel, en particulier du réservoir - nouvelle version - et bien sûr, des personnes qui ont effectué les travaux de creuse, de pose, de construction et d'installation des divers éléments. Merci à tous pour le travail effectué en toute intelligence, dans un dialogue ouvert et constructif.

Je n'oublie pas qu'il fallait un élément essentiel pour réaliser ces travaux : c'est l'accord de la Municipalité de Moiry, accord de principe dans un premier temps, pour une interconnexion de nos réseaux respectifs, pour, en particulier, assurer une défense incendie selon les prescriptions en vigueur. Un accord avec le propriétaire de la parcelle où se trouve le nouveau réservoir est également nécessaire pour positionner de manière optimale ces nouvelles installations. Merci à vous pour avoir joué le jeu de cette évolution avec intelligence et bon sens.

Quant à la direction et le suivi du chantier, un grand coup de chapeau à Olivier Ray, municipal omniprésent, avec toute son expérience et ses connaissances. Merci à toi Olivier.

Il me paraît aussi intéressant de vous donner un petit historique de ce qui fût, voilà 109 ans, une formidable amélioration du confort de vie pour les villageois d'alors.

1907, après l'achat de la parcelle en Planchamp sur Moiry, les travaux amèneront l'eau dans les maisons en ayant creusé le rocher au captage, traversé la Venoge au fond du vallon et fait une pause, après la montée de la Redenne, dans le réservoir, pour alimenter ensuite le village. Belle performance en regard des moyens de l'époque. Coût de l'opération CHF 61'278.70. La dette, contractée auprès de la banque Le Crédit Foncier, sera éteinte en 1961.

Divers travaux d'entretien suivront : en 1952 au réservoir et en remplaçant la conduite de la Condémine. En 1954, 1er soucis de pollution liés aux eaux usées de La Praz. Cette même année des restrictions d'eau dues à une sécheresse dès le mois de janvier avec fixation des jours de lessive puis, en juillet, pour les arrosages.

Le 11 mai 1957, la municipalité décide de passer la conduite sous le lit de la Venoge, à la base le tuyau reposait sur le lit, isolé du froid par l'eau courante de la rivière, mais trop sensible aux crues épisodiques de celle-ci. C'est finalement de grosses fuites - février 2013-2014 - qui ont décidé la municipalité, puis le Conseil Général, d'entreprendre le remplacement de la conduite, le changement du réservoir et l'interconnexion avec Moiry.

Aujourd'hui, cette première étape assure à nos citoyens de l'eau pour la vie et contre le feu. Je remercie encore la population de Chevilly d'avoir accepté et supporté avec patience les perturbations et dérangements dus au chantier.

Et pour conclure, je souhaite à toutes et à tous une excellente suite de journée.

Santé !